in , ,

ZENAB : LA DIVA DE LA MUSIQUE BÉNINOISE

ZENAB : LA DIVA DE LA MUSIQUE BÉNINOISE

ZENAB : LA DIVA DE LA MUSIQUE BÉNINOISE

« Je suis artiste à part entière, chanteuse, peintre et chorégraphe », déclare Zeynab Abib, la diva de la musique béninoise. Sa beauté, sa fougue et surtout sa voix font d’elle l’une des artistes les plus adulées de l’Afrique. Zeynab Abib est née le 25 septembre 1975, à la maternité Marie-Thérèse Houphouët Boigny d’Adjamé en Côte d’Ivoire. Mariée et mère de trois enfants, elle est issue d’une famille musulmane, de plus de seize enfants, et la huitième née d’un père ingénieur en électronique et d’une mère commerçante. Dès son plus jeune âge, elle est bercée par la musique et par l’influence de son géniteur mélomane. De la musique africaine, à la musique noire américaine jazz et blues, elle aime tous les styles. De plus, son amour pour le Rythm and blues (Rnb) lui est venu de son frère aîné. Dans sa jeunesse, sous nos tropiques, la fille de Sakété a participé à des concours scolaires télévisés dont Varietoscop. Rentré au Bénin, en 1993, elle commence à se fait remarquer en animant un Karaoké Bar chez Alex, un célèbre complexe hôtelier de la place. Reconnue comme étant une artiste proche de la jeunesse, Zeynab rallie à sa cause les amateurs de la musique dite « douce » ou encore la « world musique » et rassure ceux qui attendent la promotion des rythmes d’origine béninoise et africaine. Elle s’adonne avec aisance au « Bolodjo » (Un rythme de Sakété, son village d’origine), à la « Juju music » du Nigéria et au « High life », du Ghana, pour ne citer que ces rythmes. Du reste, elle chante en français, anglais, goun, minat, nagot…
Zeynab a marqué la musique béninoise et francophone d’Afrique avec son genre musical unique. En 2002, elle sort « Intori », son premier album de 14 titres qui signifie « pourquoi » en Yoruba. Le deuxième joujou « d’un endroit à l’autre » apparaît en 2004. Le troisième album « Olukêmi », d’ailleurs très attendu, sera quant à lui dévoilé le 16 Septembre 2011. L’auteur de « Ayélé » a aussi une expérience d’actrice, ayant participé au tournage d’un long métrage réalisé par des chinois au Bénin. En dehors de l’art, la plus belle voix du Bénin s’engage pour la défense des droits des enfants, en sa qualité d’ambassadrice de l’Unicef, et ce depuis septembre 2007. Pour l’heure, elle travaille sur son 4ème album intitulé « Owo Wumini » (Il me plaît de devenir riche). Au-delà de ses albums, l’artiste a fait plusieurs singles. Elle a partagé des scènes avec entre autres : Sagbohan Danialou, Yvonne Chaka Chaka, Psquare, Baba Mal, Oumou Sangaré, Aicha Koné, Coumba Gawlo, King Mensah, Youssou Ndour, Awadi, Tiken Jah Fakoly, et bien d’autres encore…
Zeynab a reçu plusieurs distinctions dont le « prix de l’excellence 2002 de Femmes au pluriel », le prix du « Meilleur espoir féminin africain » des Black Music Awards 2004, Le Prix de la « Meilleure chanson sensuelle » de Cupidon Show à Cotonou, les Oscars du Bénin « Meilleure artiste féminine 2011 ». Elle est aussi lauréate du très convoité trophée Kora Music Awards de la meilleure artiste féminine de l’Afrique de l’ouest en 2005.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

Qu'en penses-tu ?

0 points
Upvote Downvote
ROMELU LUKAKU : "LE TITRE DE MEILLEUR BUTTEUR NE M'INTERESSE PAS"

ROMELU LUKAKU : « LE TITRE DE MEILLEUR BUTTEUR NE M’INTERESSE PAS »

MONDIAL 2018 - LE NIGERIAN AHMED MUSA DE PLUS EN PLUS POPULAIRE SUR INSTAGRAM

MONDIAL 2018 – LE NIGERIAN AHMED MUSA DE PLUS EN PLUS POPULAIRE SUR INSTAGRAM