in

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Fellation : 7 conseils pour bien lui donner du plaisir

Ce n’est un secret pour personne : les hommes adorent qu’on leur fasse une fellation. Mais attention, pas n’importe comment ! Pour vous aider à réussir haut la main cet acte sexuel, nous vous proposons 7 conseils à appliquer, pourquoi pas dès ce soir…

Utiliser vos mains

La fellation ne se limite pas à une simple caresse avec la langue et la bouche, détrompez-vous ! Les mains ont aussi leur rôle à jouer, surtout pour augmenter le plaisir sexuel.  Placer une main en anneau à la base du pénis permet un meilleur mouvement des lèvres tout en caressant toute la hampe. Aussi, on peut mieux contrôler sa profondeur, ce qui évite à votre partenaire de « s’enfoncer trop loin ». Vous pouvez utiliser l’autre main pour prodiguer des caresses sur les autres parties de son corps : les fesses, les testicules ou le ventre… Cela ne fera qu’intensifier le plaisir. Avec un peu de chance, il en redemandera !

Attention aux coups de dents

Il ne vous le dira sûrement pas, mais ça fait mal de se prendre un coup de dents dans les testicules ! Les muqueuses entourant le gland du pénis sont non seulement fragiles mais aussi extrêmement sensibles, il faut donc y aller avec douceur pour éviter tout accident douloureux. Les dents ne doivent pas entrer en contact avec le gland. Il faut donc s’assurer de les recouvrir de  vos lèvres lors de la fellation. Vous pouvez vous permettre de le mordiller (très légèrement) pour pimenter la chose cependant. Mais dès que vous sentez que votre amant se contracte, de douleur ou de crainte, il est conseillé de vous arrêter.

Arrêtez-vous en douceur 

Il n’y a rien de plus frustrant pour l’homme que de s’arrêter de façon brusque lors de la fellation. Eh oui, c’est à éviter mesdames ! Il est conseillé de varier le rythme certes mais en aucun cas, vous ne devez vous arrêter d’un coup, surtout si vous n’avez pas l’intention de chouchouter le pénis de nouveau. Si l’on cesse de s’adonner à l’acte, c’est bien souvent parce que la situation devient plutôt inconfortable ou tout simplement parce que l’on ne souhaite pas que monsieur éjacule dans notre bouche. Dans ce genre de cas, il faudrait poursuivre avec la main, après avoir retiré tout doucement le pénis de la bouche.

Restez dans vos limites

Si vous pensez qu’il faut avaler le sexe de votre homme en entier (voire le mettre au fond de la gorge) pour lui procurer du plaisir, eh bien, vous avez tout faux ! Vous n’êtes pas sans savoir que cette pratique ne vous apporte que l’envie de vomir et dans la plupart des cas, la fellation ne devient plus une partie de plaisir. Les zones principales du plaisir chez l’homme se situent au niveau du gland (la tête du pénis). De plus, les deux partenaires doivent être confortables au moment d’effectuer la fellation. Ne vous forcez donc pas à aller trop loin lors de l’acte sexuel.

Pas de mouvements brusques

Au moment d’accélérer le rythme de la fellation, allez-y en douceur. Sachez qu’un mouvement brusque, avec la bouche par exemple, peut être douloureux pour le pénis, surtout au niveau du frein. Le va-et-vient doit se faire de façon plutôt sensuelle, ni trop appuyée, ni trop rapide. Pour ne pas tirer sur la peau du pénis, veillez à ce qu’il y ait suffisamment de salive avant de le mettre dans votre bouche. Lors de la fellation, l’écoute est aussi de prime importance : apprenez à écouter votre partenaire et assurez-vous qu’il ressent toujours du plaisir.

Trouvez votre rythme

La fellation ne doit pas se résumer à des va-et-vient réguliers des lèvres sur le pénis.  La langue et la bouche peuvent aider à réaliser toutes sortes de mouvements subtils. Il ne faut donc pas hésiter à les utiliser à sa guise. Variez les caresses de la bouche ainsi que le rythme, tout en vous assurant de ralentir au moment que vous sentez que votre amant s’apprête à éjaculer, par exemple. Une fois que vous maitriserez un rythme monotone, vous verrez que cela aidera à prolonger le désir sexuel.

Le préservatif, votre meilleur ami

Avant de commencer une fellation, surtout avec un nouveau partenaire, l’idéal est de prendre des précautions. Pour cette pratique sexuelle, l’usage d’un préservatif est indispensable. Les risques de transmission d’une maladie sexuellement transmissible (le SIDA par exemple) lors d’une fellation sont tout aussi élevés que ceux d’une pénétration non protégée. La transmission est possible notamment à travers le sperme ou d’éventuelles lésions sur la bouche voire le pénis. Vaut mieux donc prévenir que guérir…

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

Qu'en penses-tu ?

0 points
Upvote Downvote
MIX SESSION HIT

MIX SESSION HIT

KELLY ROWLAND SE DÉFEND FACE AUX RUMEURS DE BLANCHIMENT DE SA PEAU

KELLY ROWLAND SE DÉFEND FACE AUX RUMEURS DE BLANCHIMENT DE SA PEAU