in

8 choses à retenir du 8 mars

Le 8 mars est une date très importante pour les femmes du monde entier. Mais comme toutes les dates importantes, des considerations onéreuses peuvent détourner de l’objectif visé.
Voici 8 choses à retenir de la Journée internationale des droits des femmes.

1- Le 8 mars met en avant une lutte

C’est une journée internationale qui met en avant la lutte que mène les femmes pour leurs droits comme la réduction des inégalités par rapport aux hommes.

2- Une histoire des luttes féministes

Cette journée est issue de l’histoire des luttes féministes menées sur les continents européen et américain. À la suite d’une proposition de Clara Zetkin en août 1910, le 19 mars 1911 la première « Journée internationale des femmes » est célébrée et les femmes revendiquent le droit de vote, le droit au travail et la fin des discriminations au travail.

3- Une journée pour faire le bilan

Le 8 mars est (ou devrait être) une journée de manifestations à travers le monde une énième occasion pour les femmes de faire un bilan de leur situation.
On devrait se demander combien d’entre nous sont violées, battues, harcelées dans le silence complice de la société. Combien n’ont pas accès à l’éducation ou au monde professionnel parce qu’elles sont des femmes ?
Après le bilan il faut se projeter dans l’avenir et trouver le moyen d’améliorer la condition féminine.

4- Lien entre la lutte des femmes et le mouvement ouvrier

C’est dans la sueur, les larmes et le sang que nos mères ont obtenu notre indépendance.
L’un des événements marquants dans l’histoire du 8 mars est la mort de 140 ouvrières dans un atelier de textile au États-Unis, le 25 mars 1911 dans un incendie. Ces 140 femmes étaient enfermées dans cet atelier et exploitées. La lutte des femmes et le mouvement ouvrier se lient suite à cette tragédie.

5- Un thème est retenu chaque année par les Nations unies

Pour cette année (2019), le thème retenu est « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ». Pas que la journée du 8 mars, l’année 2019 doit porter sur moyens innovants pour faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (systèmes de protection sociale, accès aux services publics et construction d’infrastructures durables).

6- Jour férié dans 30 pays à travers le monde

Afghanistan
Allemagne (Berlin uniquement)
Angola
Arménie
Azerbaïdjan
Biélorussie
Burkina Faso
Cambodge
Cameroun
Chine
Cuba
Géorgie
Guinée-Bissau
Érythrée
Kazakhstan
Kirghizistan
Laos Laos
Macédoine du Nord (femmes seulement)
Madagascar (femmes seulement)
Moldavie
Mongolie
Népal (femmes seulement)
Ouganda
Ouzbékistan
Russie
Tadjikistan
Turkménistan
Ukraine
Viêt Nam
Zambie

7- Une journée de sensibilisation sur les droits des femmes

On ne le dira jamais assez. Même si les femmes doivent célébrer certaines victoires obtenues, n’oublions pas que le 8 mars est fait pour « informer, interpeller et sensibiliser les citoyens sur les inégalités et les discriminations que vivent encore les femmes aujourd’hui ». La lutte est loin d’être terminée.

8- Le 8 mars n’est pas une fête commerciale

Tant que les femmes auront à rappeler leurs droits, le 8 mars ne sera pas qu’un simple symbole ou une fête commerciale comme celles qu’on connaît déjà.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

Locko – Let Go

El Gucci Mulla – Mouiller le tee shirt