in

Abou Nidal réclame des droits à l’Académie Française

Vous le savez, le mot «Boucantier» employé par les précurseurs du coupé-décalé en Côte d’Ivoire fait désormais partie de la langue française.

Les acteurs de ce mouvement s’en sont certes réjouis, mais pas tous. L’un de ceux qui n’ont pas bien accueilli la nouvelle n’a pas manqué de le faire savoir.

Il s’agit d’Abou Nidal de Genève.

« Au-delà de cette reconnaissance, il faudra que l’Académie française accepte également de verser quelque chose en terme numéraire à la Jet Set. En tant, normal, c’est de cela aussi qu’il s’agit » a-t-il confié à Vibe Radio.

« On a été longtemps mal vus, on disait de nous que nous passons notre temps à faire du m’as-tu-vu des tapages notoires(…) ce que nous avons façonné est aujourd’hui reconnu à l’échelle internationale et pour l’éternité », a rajouté Le Waraba.

Selon vous, a-t-il raison ou pas?

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

L’excès fait son entrée dans la série « Les mystères de l’amour »

Kerozen – Victoire Remix feat Bracket (Clip Officiel)