in

Affaire Eudoxie Yao tabassée à Paris/ Mike le Bosso :”je regrette amèrement d’avoir fait venir cette fille en France”

Mike le Bosso, producteur d’artistes, est celui qui avait invité Eudoxie Yao pour des spectacles en France, où Ibrahim Koné lui a fait subir une agression physique des plus violentes. Ce mardi, ai micro du média Abidjanpeople, Mike a dit ce qu’il pensait de la go Bobaraba, après cet incident qui a remué la toile.

Selon les dires de Mike, il a tellement communiqué sur l’ image d’eudoxie que tout le monde en France cherchait à voir à quoi elle ressemblait. C’est ainsi que des dates furent négociées pour qu’Eudoxie livre des prestations.

Mike ne se reproche rien quant à ce qui est arrivé à Eudoxie. Au contraire, il estime être la victime dans cette histoire. Pour Mike, IB est le seul responsable de ce malheureux incident. « Il parle beaucoup et il me dénigrait auprès d’Eudoxie Yao », a fait savoir Mike.

« Eudoxie Yao m’a dit qu’elle devait aller rester chez sa copine à Paris. Ibrahim Koné est venu soulever ses bagages et ils sont partis, donc pour moi, elle était chez sa copine. Je lui ai même demandé de rester, elle a insisté arguant qu’elle s’en irait chez sa copine (…) Je ne sais plus ce qui s’est passé par la suite entre les deux ( Eudoxie Yao et Ibrahim Koné) jusqu’à l’éclatement de l’affaire sur les réseaux sociaux. », a-t-il expliqué pour soutenir son point de vue.

Mike a également déclaré qu’il avait déjà « remboursé les 1000 euros pour son billet d’avion et le pourcentage qui lui revenait sur les deux spectacles qu’elle avait honorés. »

Ce qu’il déplore le plus, c’est le fait qu’Eudoxie ait joué dans un night-club à son insu et partagé le gain avec IB Koné.

« Je regrette amèrement d’avoir fait venir cette fille en France. Partout où elle est passée, cela s’est terminé par des scandales (…)Je lui en veux énormément d’avoir créé cette situation(…)Si elle m’avait fait confiance, on n’en serait pas arrivé là. Elle a été manipulée jusqu’à la fin », a-t-il lâché sans passer par quatre chemins.

Même si Mike s’est réjoui du retour d’Eudoxie Yao sur Abidjan, il n’en demeure pas moins intransigeant : « Plus jamais, je ne vais collaborer avec elle. Elle est trop gamine dans la tête. »

Toutefois, Mike le Bosso a reconnu qu’il aurait dû « dans un premier temps condamner l’acte d’agression dont a été victime Eudoxie Yao » dans ses propos.

L’affaire de l’agression suit son cours. Rendez-vous pris en Janvier 2020 pour le procès.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

Bilé Didier et le Zouglou à l’honneur la 7 août

Eto’o et Drogba à la CAF, voici les postes qu’ils occupent