in

5 Choses qui ont changé dans la vie du phénomène Obam’s

Obam’s, voici un nom que les mélomanes ivoiriens ne sont pas prêts d’oublier. Son tout premier single « Je force pas », est déjà pressenti comme le hit de cette fin d’année.
Voici 5 choses qui ont changé dans le quotidien du phénomène Obam’s.

  • Le danseur devenu chanteur

C’est connu, Obam’s était le chorégraphe du chanteur burkinabè Imilio le chanceux. Mais ce qu’on ne sait pas, c’est que le chanteur de 26 ans était, à une certaine époque, un danseur de Dj Arafat. Aujourd’hui, le mec chante et d’après son producteur, Obam’s est un artiste de carrière.
Il a plus de 30 chansons en réserve.

  • Un collectionneur de salopettes

C’est son style hein ! Depuis qu’Obam’s ne force plus, il ne se casse plus trop la tête pour s’habiller.
Salopette, peignoir, on n’a pas fini d’en compter le nombre.
Il a déclaré à Yves de M’belle qu’il a une collection de 20 salopettes. À Babi on dit qu’il a cassé bal de ça.

  • Fini les taxis

Obam’s ne roule plus en taxi pour ses différents déplacements.
Son producteur et manager très investi dans sa réussite lui a gracieusement offert une Honda.
Vraiment, le succès est bon !

  • De Koumassi à Cocody

Né à Koumassi le 2 avril 1993, Obam’s a roulé sa bosse à Port-Bouët, Yopougon et Sikensi. Puis il réside pendant 6 années au Burkina Faso avec son patron de l’époque Imilio le chanceux.
Aujourd’hui si vous le cherchez, le type est posé à Angré dans la commune de Cocody.

  • C’est un cœur à prendre

On n’a un peu de mal à le croire. Mais bon, qu’est-ce qu’il gagne à mentir ?
En tout cas, si ça vous tente, vous avez tout notre soutien.
Un conseil : ne forcez pas !

Laisser un commentaire

Loading…

0

Agalawal à Petit Denis : « on ne veut plus te voir à Abidjan »

ANGELO BUSTA – LAGÔH – AUDIO